Colloque international : Skridoù ar maouezed, maouezed ar skridoù – femmes de lettres minoritaires, femmes des lettres minoritaires.

Après deux reports, le centre de recherche bretonne et celtique Rennes (CRBC) EA 4451, le GIE Langues et cultures minoritaires et le laboratoire MINEA (Migration Interculturalité et Éducation en Amazonie) de l’université de Guyane sont heureux de vous convier au colloque international :
 Femmes de lettres minoritaires, femmes des lettres minoritaires
Skridoù ar maouezed, maouezed ar skridoù

Ce colloque se déroulera les 18 et 19 novembre 2021 dans l’amphithéâtre du Pôle Numérique, Rennes Villejean.

« Les nouveaux chemins de la littérature, repenser l’analyse des littératures en langues minorisées »

Textes réunis par Jon Casenave, Gwendal Denis & Erwan Hupel

Les 14 et 15 mars 2019, l’université Rennes 2 accueillait un colloque international consacré aux littératures en langues minorisées. Le présent ouvrage rassemble les différentes contributions proposées lors de ces journées et n’a d’autre ambition que de participer à l’effort nécessaire de décentrement qui attend —  encore  !  — les études littéraires. Le dialogue, ici engagé à travers quatre continents, réunit différentes langues trop souvent négligées. Si quelques-unes sont officielles, elles sont, pour beaucoup, plus ou moins tolérées, voire tout simplement niées et interdites. Pourtant, malgré la diversité des domaines étudiés et les spécificités linguistiques de chacun, ils présentent plusieurs points communs et invitent lecteurs et chercheurs à emprunter d’autres chemins, à envisager d’autres géographies littéraires possibles. Il est temps de dépasser l’opposition étroite du centre et de la périphérie pour expérimenter d’autres modes de transversalité.

Les auteurs :
Michel Adroher, Míriam Almarcha París, Ur Apalategui, Serdar Ay, Alà Baylac Ferrer, Christian Bonnet, Anne M. Carovani, Jon Casenave, Sylvan Chabaud, Alain Di Meglio, Cheikh Mouhamadou Soumoune Diop, Lucien Etxezaharreta, Besa Hashani, Gérard Lelièvre Houiseau, Erwan Hupel, Stéphanie Noirard, Ange Pomonti, Maëva Touzeau, Rico Valär, Marie-Jeanne Verny.

L’ouvrage peut être commandé auprès des éditions TIR.

GIE – Langues et cultures minoritaires

Ce carnet rend compte des activités du GIE Langues et cultures minoritaires

Direction : Erwan Hupel (Rennes 2) et Martine Berthelot (UPVD)

Le GIE (Groupe Interuniversitaire d’Étude) « Langues et Cultures Minoritaires » a été créé en mars 2019 à l’initiative du département de Breton et Celtique de l’université Rennes 2. Il a vocation à fédérer et à dynamiser les activités de recherche et d’enseignement dédiées aux langues et cultures minoritaires. Son objet est donc de valoriser les partenariats hexagonaux et internationaux et de favoriser la coopération de chercheurs, trop souvent isolés, autour de trois domaines :

  • les littératures,
  • les langues et l’apprentissage des langues,
  • la traductologie, les cultures et identités plurielles.

Pour le moment, ce GIE réunit 15 enseignants-chercheurs répartis dans quatre universités : Bordeaux-Montaigne, Rennes 2, UPPA (Pau) et UPVD (Perpignan) et s’intéressant à quatre domaines linguistiques minorisés : le basque, le breton, le catalan et l’occitan. Le premier programme de recherche, consacré aux littératures en langues minorisées, a permis d’élargir cette coopération à d’autres universités hexagonales (Université Clermont Auvergne, Université de Corse, Université de Poitiers…) et étrangères (Humboldt-Universität zu Berlin, Université Catholique de Louvain, Université Sainte Anne…)

La diffusion des recherches du GIE « Langues et Cultures Minoritaires » est assurée par les éditions TiR du département de Breton et Celtique de l’université Rennes 2.